5 août 2016

Pokemon GO : le phénomène !

Photo récupérée sur frandroid.

Hey Hey !

Les articles se font rares, je sais ... Je n'ai pas encore trouvé un rythme de publication régulier et je m'en excuse pour ceux qui me lisent, c'est un été très chargé entre les papiers pour mon stage, le permis, la famille, les amis ... Mais je n'abandonne pas le blog loin de là !
Aujourd'hui abordons un sujet dont tout le monde a dû entendre parler ces dernières semaines, j'ai nommé Pokémon GO ! Tout le monde en parle, que ce soit sur les blogs, Youtube, Facebook, Twitter, alors pourquoi pas moi ? Je ne suis peut-être pas très originale au niveau du sujet mais j'ose espérer que mon article saura vous intéresser. Alors, let's GO !

POKEMON GO, C'EST QUOI?

C'est une application pour smartphone usant de la réalité augmentée, autrement dit un croisement entre le réel et le virtuel. Pour ce faire, l'application utilise l'appareil photo du téléphone pour faire apparaître des Pokémon sur votre écran, comme s'ils étaient réellement devant vous. Plutôt sympa non ?

Rondoudou a l'air ravi de squatter à la Rotonde, mais Magmar fait bien la gueule dans son petit village de campagne !


Je pense que tout le monde connaît Pokémon, ce jeu qui a bercé ma génération (voire celles d'après), dans lequel on incarne un jeune garçon qui a pour ambition de devenir le meilleur dresseur Pokémon.
Bref, j'étais et suis toujours une fan inconditionnelle de ce jeu, j'ai fini chaque version jusqu'à ce qu'elles sortent sur la Nintendo DS et là j'ai commencé à trouver ça particulièrement redondant. J'ai testé tous les jeux mais je ne suis pas allée bien loin. Ceci dit, les versions X et Y (les plus récentes à ce jour) ont un peu changé et m'ont rendue curieuse mais cela reste très répétitif quant au gameplay.
Du coup, Pokémon GO et sa réalité augementé change pas mal la donne, et permet de retomber en enfance à travers un tout nouveau support de jeu : notre téléphone.

COMMENT Y JOUER 

Eh bien le principe est relativement simple : le but est de capturer un maximum de Pokémon se dressant sur votre route, les faire évoluer, compléter votre Pokédex, les entraîner dans des arènes, objectifs relativement proches des jeux de base.

Là où Niantic tire son épingle du jeu, c'est que pour pouvoir jouer de façon optimale, il faut bouger, marcher, et surtout sortir de chez soi. Le comble pour le geek de base passant ses journées enfermé sur sa console, non ? Du coup, il y un onglet indiquant les Pokémon à proximité (avant la mise à jour il y avait entre un et trois pas selon la proximité) qui varie en fonction du lieu dans lequel vous vous trouvez. Sur votre chemin, vous trouverez des Pokéstops, sortes de points de ravitaillement où vous trouverez tous vos objets nécessaires à votre quête (Pokéballs, potions, etc.), qui sont situés au niveau de monuments ou lieux atypiques de différentes villes (la gare de Nîmes par exemple contient 3 ou 4 Pokéstops sur les différents quais et à l'accueil ahah). L'application utilisant le GPS et Google Maps pour fonctionner, c'est pour les plus curieux un bon jeu de piste improvisé ou encore une manière de redécouvrir sa ville et ses endroits célèbres.

A gauche : l'unique Pokéstop de mon village ; à droite : la consécration à Montpellier


En parlant des paramètres utilisés, Pokémon GO est de loin l'application la plus gourmande jamais vue dans la liste des jeux pour portable : elle nécessite l'utilisation permanente de l'écran (la veille ne fonctionne pas), le GPS, une connexion Internet rapide (et donc tu tues toute ta data et tu as intérêt d'avoir un forfait qui tient la route), et une bonne luminosité d'écran (puisque tu es dehors et que c'est bien connu, un rayon de soleil et pouf ton écran est invisible). Autant dire que le jeu détruit l'autonomie de la batterie et lui fait perdre environ 38% par heure en utilisation intensive si ce n'est pas plus. Je peux perdre jusqu'à 50% parfois.

J'oubliais de mentionner les oeufs ! Dans les Pokéstops on trouve des oeufs qui, lorsqu'ils vont éclore, deviendront des Pokémons plus ou moins rares. La rareté dépend du nombre de kilomètres que tu dois parcourir afin de les faire éclore, fourchette s'étendant de 2 à 10 km. Et pour les petits malins qui veulent tricher en prenant la voiture, le jeu ne détecte pas les mouvements au-delà de 30 km/h (me semble-t-il). En gros ça marche à pied, en vélo, parfois en tram' ou en bus selon la vitesse et la circulation ... Mais surtout à pied ! Oubliez donc la voiture et le train.

A gauche : la fiche technique d'un Pokémon attrapé ; A droite : l'allure d'une arène, avec mon Pokémon et mon perso dessus


Enfin, à partir du niveau 5 (car ton personnage évolue, et plus tu grimpes de niveau plus les Pokémons rencontrés sont puissants et les objets reçus aussi), tu peux intégrer l'une des trois teams proposées par le jeu : les bleus (Sagesse), les jaunes (Instinct) et les rouges (Bravoure). J'ai choisi de rejoindre les bleus car la plupart de mes proches y sont (même si j'étais chez les jaunes dans ma 1ère partie), et c'est plus pratique pour capturer les arènes ennemies (on peut s'entraider et tout défoncer eheheh).

En somme, nous avons là un jeu qui vous fait sortir de chez vous, marcher, courir, faire du cardio, redécouvrir votre chez vous (si vous daignez lever le nez de votre écran bien sûr), balader, rencontrer d'autres joueurs ... Tout en vous confinant sur votre téléphone portable (comme si on ne l'était pas assez eheh).

CE QUE J'EN PENSE

Comme je le disais plus haut, je suis une fan inconditionnelle de Pokémon depuis ma tendre enfance, et avec mon frère, à nous deux nous avions toutes les cartouches de jeux, on ne ratait aucune sortie. Il était donc impossible pour moi de passer à côté de cette innovation qui m'a rendue plus que nostalgique.

Pour la petite anecdote, le jeu est d'abord sorti aux Etats-Unis et en Australie en guise de test, mais tout le monde s'est jeté sur le fichier APK permettant d'obtenir l'appli sans qu'elle ne soit disponible sur le Google Play ou l'iTunes Store. Mais en lisant plusieurs articles, il paraît que plusieurs virus bien vicieux circulaient dans ce fichier en fonction des sites web, du coup je n'osais pas me lancer (mon fourbe de frère l'a téléchargé direct et ne m'a même pas donné son lien !). La soeur de mon chéri m'a finalement passé un lien fiable qu'on a testé mais il manquait apparemment une semaine avant que le jeu sorte officiellement en France. Pour une fois j'ai décidé de jouer la carte de la patience et j'ai attendu. Il devait sortir le 15 Juillet mais la sortie a été repoussée par respect pour les victimes de l'attentat de Nice et la sécurité de tous (le jeu provoquant des rassemblements imporants de joueurs dans des lieux tels que les parcs).
Lorsqu'il est finalement sorti chez nous, je sautais partout et j'ouvre le Google Play, toute excitée, et là, le drame : " cette application n'est pas disponible sur votre appareil ". QU... QUOI ? Tout s'effondre. Heureusement mon adorable chéri l'a vite téléchargé sur son fidèle iPhone et on a joué un peu juste pour voir.

Le mur d'eau d'Aix, lors de ma 1ère chasse de Pokémon en ville


Chance ou poisse, c'est à vous de voir mais quelques jours après mon téléphone m'a lâché, m'obligeant à investir dans un nouvel appareil. En ayant marre de changer de téléphone chaque année à cause de son obsolescence programmée cumulée à un portable entrée de gamme (donc peu résistant), j'ai investi dans un portable haut de gamme et j'ai mis le prix, en espérant en faire bon usage (entre sa coque ultra résistante et le verre trempé pour l'écran j'ose espérer que même mes pires maladresses seront pardonnées). Et Pokémon GO tourne à merveille dessus !! Victoire.

Trêve de bavardages inutiles. Je ne vais pas énumérer un à un les points positifs et négatifs mais plutôt donner un avis relativement global.
J'apprécie énormément le côté convivial du jeu, qui permet de sortir se promener, quitte à se rendre dans des endroits jamais fréquentés auparavant, et de rencontrer des personnes qu'on aurait jamais rencontrées autrement. Encore faut-il savoir en faire bon usage car le monde est peuplé de boulets qui font un immense abus du jeu et finissent au fond d'un ravin ou poignardés par un gang dans une ruelle sombre. Beaucoup critiquent l'application comme étant dangereuse, mais j'aimerais vous dire que si vous n'en abusez pas, elle n'a rien de différent que n'importe quel autre jeu. S'il y a un accident de voiture, c'est parce que le gars est assez stupide pour jouer pendant qu'il est au volant, ne tenez pas le jeu pour responsable, merci. Il en va de même pour les gens qui passent des journées entières collés sur le jeu, agglutinés les uns contre les autres sur un petit périmètre du parc le plus proche à zoner autour des Pokéstops et en mettant des Leurres (un objet pour attirer les Pokémon) dessus H24. Les gars, il faut se calmer au bout d'un moment, je joue maximum 3h d'affilée et c'est loin d'être quotidien. Je l'ai fait deux fois avec mon frère mercredi et hier et ça nous a vite lassés de camper comme des idiots au même endroit toute la journée, ça gâche le jeu.

Voilà la bande de bras cassés qu'on était ...


Je pense être une joueuse qui n'abuse pas du jeu, je joue sur des trajets que j'ai à faire (par exemple quand je vais à la piscine, chercher mon copain au boulot, faire des courses, aller au boulot ...) et m'éclate mieux comme ça. Ce matin c'était tout bête le bus que je voulais prendre a été supprimé, j'ai marché jusqu'au village suivant en jouant (tout en surveillant la route bien sûr), et j'ai attrapé trois Pokémon que je n'avais pas et défié et battu une arène. Puis j'ai éteint l'appli et j'ai téléphoné à ma tante adorée et dormi dans le bus. J'ai rejoué un peu le soir en rentrant chez moi et basta, je pense que c'est comme ça qu'on apprécie mieux le jeu, car si on en abuse on s'en lasse (imaginez, je suis déjà lassée).

Point positif quand j'ai campé : la belle vue  du Jardin de la Fontaine !


Pour rebondir sur ma dernière idée, c'est un jeu qui sort du lot et qui a forcément attiré du monde au début, entre innovation et nostalgie, mais qui malheureusement s'essoufle vite. Les raisons ? Ce sont toujours les mêmes Pokémon qui reviennent en ville, il manque cruellement de zones de jeu dans les villages et à la campagne, cela devient très redondant. Beaucoup de choses annoncés dans la bande d'annonce en hiver dernier n'ont pas été intégrées, ce qui donne une impression de jeu non fini. On ne peut pas échanger avec nos voisins, les combats sont très aléatoires (parce qu'il faut que ça soit très rapide en cas de connexion qui rame), le jeu mériterait de recevoir des mises à jours plus costauds que de pouvoir personnaliser son avatar, supprimer les pas de proximité ou baisser très légèrement la puissance de certains Pokémon. Du coup je me lasse déjà pas mal du jeu même si je joue un peu chaque jour, et j'espère qu'il va évoluer sinon je vais très vite lâcher l'affaire.

Ceci dit, c'est toujours marrant de pouvoir faire des captures d'écran d'un Pokémon qui a débarqué dans ta rue voire dans ta maison (dédicace au Roucoups chez mes parents et au Taupiqueur dans ma chambre sur mon PC), de croiser des joueurs dans la rue et de leur balancer " alors la chasse est bonne ? Y a un Mélofee là-bas ! " alors que tu n'aurais jamais abordé cette personne dans d'autres circonstances (je me suis fait des potes comme ça c'est très drôle !), d'être motivé à marcher plusieurs kilomètres juste pour faire éclore un oeuf (qui deviendra un Magneti ou un Roucool, diantre !) ...

Le jeu est bourré d'avantages quand il s'agit de faire un peu bouger les gens hors de chez eux, à condition d'être prudent et de ne pas abuser, mais il a ses inconvénients, dont le plus majeur à mes yeux : on a désormais tous l'air de zombies abrutis par leur jeu regroupés en masse dans les parcs ou les endroits remplis de Pokéstops, à tous faire le même geste du doigt sur l'écran pour envoyer sa Pokéball. Je crois que ce qui me fait le plus peur, c'est le mouvement de foule impressionnant quand un Pokémon rare apparaît à l'écran (il y a plein d'articles et vidéos sur ça), je n'en arriverai jamais à ce stade je vous le dis.

Il y a tant de choses à dire sur ce jeu mais mon article est déjà tellement long que je vais m'arrêter là pour ma part.
En vous souhaitant un bon jeu pour les Pokéfans, et pour les autres, j'espère que cet article vous aura éclairci dans cette frénésie Pokémon GO !

Bye bye et à bientôt !

Opinions

  1. Ouais ouais ouais genre ton téléphone est mort comme ça tout seul ... Avoue tu lui as jeté une malédiction pour avoir une excuse pour en acheter un nouveau ! XD

    Perso j'y joue pas. Pourquoi ? Parce qu'avec mon téléphone c'est impossible, en plus j'ai un forfait 2€ chez Free donc j'irais pas loin mdr, sans parler de la batterie de mon téléphone qui fini HS au bout d'une heure dès que je mets la WIFI... Donc je squatte le jeu de mes amis quand on sort XD

    Après ce qui aurait été bien dans le gameplay c'est les combats Pokemons sauvages quoi ! Là tu lances ta Pokeball sur le Pokemon comme ça, sans l'attaquer rien... Avec une Pokeball t'attrape un Pokemon de ouf alors que dans le jeu console tu aurais utilisé 50 Pokeball et encore XD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais nooon ! XD Il avait un faux contact au chargeur depuis facile le mois de juin et il fallait le positionner dans un équilibre chelou pour le faire charger, et puis il a commencé à dire fuck la semaine dernière en se déchargeant hyper rapidement (et pendant qu'il était branché) et puis à ne charger que jusqu'à 10% maximum, voire 5% en charge et à se décharger tout seul dès que j'ouvrais une appli' ... XD J'ai pété un câble !

      Ouais j'ai lu vite fait sur FB et Twitter que tu n'y jouais pas pour ça, je peux comprendre x)
      Mais c'est vrai que les combats c'est un peu cheaté je l'avoue mais bon il faut être rapide pour ceux qui ont des connexions foireuses =P

      Supprimer